Geste accompli # 1

Résine sur papier de riz, 145,5 x 81,5 cm, 2011.

 

 

 

« Geste accompli #1, est aussi la première d’une série à venir qui va porter sur des gestes « universels » à forte charge émotionnelle et symbolique. Elle porte en elle la question que posent les mains qui se tendent, geste d’imploration du prêtre ou de l’homme politique, mais aussi geste de chacun de nous face à l’adversité. Plus que le portrait, c’est donc le geste de l’homme qui compte dans cette peinture à la résine sur papier, un geste qui dans sa matérialité même exprime simplement la distance ou le vide qui sépare les deux mains. Car ce sont ses mains qui parlent ici. Elles se tendent, ouvertes, elles accueillent, elles appellent peut-être, elles n’offrent rien de concret, ne portent rien et pourtant elles disent que venir vers, c’est s’ouvrir à l’autre, c’est l’avoir déjà accepté, qu’il soit ami, animal, esprit ou dieu. »
Extraits du texte de Jean-Louis Poitevin Message et messagers dans I SEE THE SEA AND THE SEA SEES ME – Christine Laquet, 2011.