SOMMET DU G7

7 chaises & 1 table basculée (à l’échelle 1/10e) en métal et bois peint, moteur pour plateau tournant, peinture acrylique et collage, couvertures de survie, 2019.   

 


 

vue de 2019, OK, exposition personnelle, Spanien19C, Aarhus (DK), 2019.

 

« Sommet du G7 est une installation composée “d’un coin salon” en forme de donut, avec en son milieu une table tournante sur laquelle sont disposées de petites chaises vides et une table renversée. Les chaises font face à un collage peint représentant un groupe d’hommes en costume regardant passivement la Terre. Cela nous rappelle l’organisation d’une réunion parlementaire et fait directement référence au sommet du G7, où depuis 1975, les dirigeants du monde se réunissent chaque année pour discuter des politiques économiques – et plus récemment aussi de l’état écologique de la planète. Cependant, comme dans le collage de Laquet, ils semblent simplement regarder la Terre au lieu de s’orienter vers le changement et l’action. Pour citer la militante suédoise Greta Thunberg: «Certaines personnes disent que nous ne faisons pas assez pour lutter contre le changement climatique. Mais ce n’est pas vrai. Parce que pour «ne pas en faire assez», il faut faire quelque chose. Et la vérité est que nous ne faisons rien». Mille Højerslev Nielsen, extrait du communiqué de presse “Tout est correct en 2019 – ou pas?”

 

 

 

C’est un sommet du G7 que je vide de ses acteurs: il ne reste que 7 chaises et une table basculée sur son flanc. Circonvolution parfaite, le plateau -jonché d’une couverture de survie, côté or- tourne indéfiniment sur lui même. La présence humaine est suggérée par une image qui semble provenir d’une archive: celle d’un rassemblement d’humains au pied d’une planète, sûrement la Terre, souillée d’une coulée rose. C.L.

 

 

 

 

Lien vers l’exposition 2019, OK

Lien vers le communiqué de presse de Mille Højerslev Nielsen (en anglais)