GEOMETRIC SPRAWL

vidéo HD, 16min30, 2019.
Création sonore en live: Sofus Forsberg, Decipher Performance Festival, Institut for X, Aarhus (DK).

L’environnement désertique du film est clairement inhospitalier pour les humains. Pour autant, des individus explorent, s’organisent et travaillent collectivement afin d’habiter. Ils colonisent des territoires jusque-là inappropriés à toute forme de vie. Les changements climatiques induisent de tels bouleversements, qu’une question se pose: comment habiter ? Construisent-ils pour survivre ? Geometric Sprawl documente un acte qui pourrait paraître utopique, et des gestes mécaniques s’enchainent dans une atmosphère apocalyptique. Entre documentaire et fiction, le film se compose de séquences montées bout à bout. Lors d’une performance à Institut for X, j’ai invité le compositeur Sofus Forsberg à improviser sur mes séquences, pour qu’il influence à son tour le montage final du film. Sa musique électronique répétitive nous accompagne vers un état de transe, comme une étrange pulsion où des humains semblent vouloir re-construire une civilisation, ou tentent-ils simplement de coloniser l’espace le plus austère à la vie? C.L.

 

 


vue de 2019, OK, exposition personnelle, Udstillingsstedet Spanien19C, Aarhus (DK), 2019.

 

previous arrow
next arrow
Slider

 

 

 

Performance avec Sofus Forsberg, Decipher Performance Festival, Institut for X, Aarhus (DK).
Avec le Tote bag de Tracey Moffatt, 2017.

   

 

    projection dans l’amphithéâtre du Musée d’ARoS, Aarhus (DK), 2019.

 

 

Lien vers l’exposition 2019, OK