De la force des spécimens

Série de 25 collages sur caissons en bois peints en noir (passementerie et pierre de synthèse sur impression offset), 22,6 x 28,6 cm, 2015.

ens.delaforcedes7Véritables mémoires vives de la planète, certaines pierres semblent à la fois contenir le passé originel, tout en suggérant un questionnement sur le monde présent et à venir. Car si les pierres semblent figées dans temps, leurs strates sont le signe de l’évolution perpétuelle : elles induisent une dilatation du temps. De la force des spécimens est une galerie de portraits qui emprunte au cabinet de curiosité. Photographiées sur un fond noir, chaque (pierre) précieuse correspond à un spécimen que l’artiste enlumine avec de la passementerie brodée et des pierres de synthèse, pour en faire ressortir des (at)traits inattendus. Laquet est allée scruter les Trésors des catacombes (Paul Koudounaris, 2013) découverts en Italie au XVIe siècle, où d’incroyables squelettes de saints sont ornés de pierres, comme si le minéral possédait des pouvoirs surnaturels, il incarne tout au moins le spirituel au cœur de la matière. 


« Toute pierre est montagne en une montagne en puissance », tout homme est un grain de sable, une force de résistance. (Roger CAILLOIS, La Lecture des pierres, Xavier Barral / Muséum d’histoire naturelle de Paris, Paris, 2015).