BRUIT QUI PENSE

exposition personnelle, Galerie du Gyeonggi Creation Center, Corée du Sud, 2011.
7 vidéos -projetées et sur écran- réalisées par Christine Laquet entre 2003 et 2011, trois structures en filet de maille et ossature tubulaire.



 

En 2011, j’ai été invitée par le Gyeonggi Creation Center à présenter un corpus de 7 films que j’ai réalisé entre 2004 et 2010. L’espace de la galerie est vaste et haut, le son se diffuse facilement. J’ai décidé de les articuler dans « un paysage » construit avec des architectures temporaires -des sortes de huttes- réalisées avec un matériaux agricole très utilisé dans la région du Gyeonggi en Corée du Sud: un tissage en plastique, sorte de treillis. Tournés aussi bien en France, au Brésil, en Thaïlande ou en Corée du Sud, les différents films passent en boucle et créent une ambiance sonore qui envahie l’espace tout en composant d’intéressantes tonalités et combinaisons. Bruit qui pense est une exposition où des mondes se croisent entre humains et non-humains, des mondes multiples où le regard se promène dans un paysage sonore. Telle une salle de cinéma expansée, je cherche à entrechoquer et mettre en exergue la complexité de la relation entre l’image et le son. C.L.

 

previous arrow
next arrow
Slider

 

 

Liens vers I see the sea and the see sees me – Christine Laquet, livre d’artiste