Etudes de la chute

Série de 5 tirages risograhiques, 31 x 25 cm et 31 x 31 cm, 2017.

 


vue de Apparition disparaissante, exposition personnelle, Site Saint Sauveur, La Rocheservière, 2017.

Étude de la chute est une série qui combine des observations astrophysiques de siècles antérieurs: du mouvement des planètes (les tourbillons de Descartes), à la trajectoire des Perséïdes ou des chutes de météores… Parmi ces études, il y a la présence de la Météorite Ahnighito : la plus imposante actuellement présente dans un Muséum d’Histoire Naturelle. C’est l’explorateur américain R. Peary qui l’a acquise en 1894, lors d’un échange avec les Inuits contre… une arme à feu. Étude de la chute désigne une certaine implication entre sciences et colonisations passées, à celles en pratique à ce jour liées aux recherches de l’espace extra-atmosphérique, jusqu’aux futurs envisagés les plus saugrenus.